Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://localhost:8080/xmlui/handle/123456789/2376
Titre: Statut hydrochimique des eaux souterraines utilisees en nirrigation et risques de degradation des sols
Autre(s) titre(s): cas de la wilaya de khenchela
Auteur(s): ARROUDJ, Aya
Mots-clés: hydrochimie, eau souterraine, irrigation, sol, dégradation, Khenchela.
Date de publication: 7-déc-2020
Résumé: La détermination de l'adéquation et de la vulnérabilité de la qualité des eaux souterraines à des fins d'irrigation est une alarme clé et des premiers secours pour une gestion prudente des ressources en eaux souterraines afin de réduire ses impacts sur le sol après l’irrigation. Cette étude a été menée pour déterminer la pertinence globale de la qualité des eaux souterraines pour l'irrigation dans les plaines de Khenchela, le Nord-Est de l'Algérie. 21 échantillons d'eau souterraine ont été prélevés pour analyser les variables de la qualité de l'eau. Des analyses chimiques faites en laboratoire, outils d'analyse chimique, types de modèles et des diagrammes ont été utilisés pour évaluer la qualité de l’eau à des fins d’irrigation. Les résultats obtenus montrent que la minéralisation élevée des eaux souterraines est essentiellement liée à la nature géologique des terrains encaissants. Ces eaux sont dominées par les : sulfate, bicarbonate et calcium. Suivant les diagrammes de Riverside et de Wilcox, les eaux souterraines présentent une qualité moyenne, médiocre, à mauvaise déconseillée pour l’irrigation. L’indice de perméabilité ainsi que celui de Kelly montre l’absence de risque sur la dégradation des sols de la région.
URI/URL: http://localhost:8080/xmlui/handle/123456789/2376
Collection(s) :Département Sciences du sol

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
ARROUDJ_Aya154,21 kBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.